Ahhh les Hipsters… Une des dernières communautés envers laquelle le racisme est à peu près accepté. Une communauté qui ne se revendique jamais et pourtant, elle pointe son putain de nez à chaque coin de rue. Entre nous, personne n’aime ces connards de hipsters. Cependant, une étude qui sort de l’université dont on a oublié le nom, dit qu’une personne sur deux est atteinte de la hipsterisation sans le savoir. En France cette épidémie se propage de plus en plus et commence à prendre de l’ampleur dans les grandes villes. Il était urgent de fuir… Eh bien pas de chance, car Londres est de loin la capitale la plus hipster du monde. Cette espèce qu’on a encore du mal à identifier a posé son campement plus précisément dans l’Est de Londres. Ils ont très vite marqué leur empreinte en s’appropriant des bars, des cafés, des restaurants et même des night clubs pour notre plus grand désespoir… 

Leur style vestimentaire bien à eux, leur façon de parler, leur régime nutritionnel spécifique, et tellement d’autres mœurs font de ces hipsters un mouvement unique. 

Finalement, quand on y réfléchit bien, on a tous un côté hipster en nous. Oui, arrêtons de nous voiler la face… On a tous déjà bu un pur jus kiwi/framboise, on a tous ce vêtement vintage dans notre placard qui est secrètement notre habit préféré. Pour finir, on a tous eu notre période moustache/barbe (Oui même vous les filles). 

Mais attention, l’hipsterisation c’est comme la politique ou la religion, il ne faut surtout pas tomber dans l’extrême car il serait impossible pour toi de revenir à la normale. 

Mais finalement c’est quoi un hipster ? 

Nous préférons te prévenir, lorsque tu liras le paragraphe à venir, tu ouvriras les portes du royaume des clichés sur ces fameux hipsters. 

Un hipster c’est : qui ? Quoi ? Où ? Comment ? Quand ? Inutile ? Différent ? Énervant ? 

Ne cherche pas plus loin, si tu es en train de lire cet article c’est que tu es un hipster. Je sais, ce n’est pas facile à accepter mais c’est toujours mieux que d’être chauve. 

Pour commencer, le hipster est né aux Etats-Unis. C’est généralement des personnes qui ont commencé à adopter des aptitudes de mecs cools qui ne se prennent pas la tête. Un hipster est principalement une personne entre 20 et 35 ans. En dessous de cet âge ce sont des jeunes perdus dans la société et au-dessus de cet âge ce sont des vieux chelou.

Finalement, un hipster passe sa vie à démontrer sa cool-attitude à travers son style de vie. Le mouvement hipster n’est qu’en quelque sorte le descendant du mouvement Hippies. Le terme Hipster désigne aujourd’hui une personne s’intéressant à une culture non-mainstream et qui se considère comme un être unique dans ce monde de brute. 

Pour finir, un hipster n’avouera jamais que c’est un hipster. C’est la règle de base. Et ça, c’est hipster ! 

Mais que fait le hipster de son existence ? 

Le hipster se lève soit très tôt le matin parce qu’il te dira que le monde appartient à ceux qui se lève tôt. Ou alors, le hipster se lève vers 15h parce qu’il a passé une dure soirée à chiller, en buvant un cocktail chill tout en écoutant une musique chillax. Le hipster ne prend pas beaucoup de douche (Environ 2-3 fois par semaine) parce qu’il pense comme Jean-Claude Van Damme et qu’il est certain que l’eau dans 20-30 ans : il y en aura plus. Au petit déjeuner pour le hipster, c’est avocat toasté accompagné d’un lait de soja et de son café américano qui vient tout droit d’une exploitation indépendante tenu par Pedro dans le trou du cul du Pérou.

Ensuite…

Le hipster part au travail avec son vélo qu’il a acheté dans une brocante. Il travaille dans une agence de design d’intérieur en Freelance. Après avoir fait 3 croquis et discuter de la paix dans le monde avec ses collègues, le hipster finit son boulot vers 12h15 et va rejoindre ses amis dans un Food Truck de Burger Vegan à Shoreditch.  

Il enchaine ensuite sur une exposition éphémère de Street Art dans Brick Lane tout en sirotant un jus de bambou au gingembre avec une paille en bois. Le hipster est une personne très éco-responsable et se bat contre la pollution et le réchauffement climatique dans le monde. Cela ne l’empêche pas de prendre l’avion tous les mois. Car il est important de dire que le hipster à une passion qui sort de l’ordinaire : ce dernier adore voyager et découvrir d’autres cultures. 

Pour continuer, le hipster aime faire du shopping l’après-midi. Il faut savoir qu’il adore acheter des fringues vintages dans des petites friperies. Mais il est aussi capable d’investir tout son salaire dans une paire de chaussette confectionner par un styliste Coréen qu’il a aperçu sur son fil d’actualité Instagram. 

Arrive le moment de l’apéro…

Le hipster aime l’alcool, mais il en boit en petite quantité. Son péché mignon ?  La bière sans gluten brassée au Népal. Il aime terminer sa journée avec un bon gros joint rempli de feuilles d’hortensias séchées avec du pollen extrait d’amande douce. Il termine sa soirée devant un bon film de hipster. Mais attention le hipster ne regarde pas n’importe quel film. Comme pour la musique, les hipsters ne jurent que par les indépendants. Ses réalisateurs préférés sont très souvent Wes Anderson, Sofia Coppola et Spike Jonze. Pour finir le hipster va se coucher dans son hamac qu’il a lui-même confectionné avec du tissu recyclé. Non en faite on exagère peut-être un peu là. Le hipster dort dans un lit comme tout le monde. C’est d’ailleurs à ce moment qu’on aime le hipster. Car il arrête de nous faire chier.

Dans quels endroits peut-on aller pour faire son connard de Hipster ? 

Alors oui, on a tous cette question qui nous trotte dans la tête. Mais où est-ce qu’on peut aller pour assouvir nos plaisirs de hipster ? 

Nous allons te donner les meilleurs endroits de Londres et leurs adresses qui sont arrivées petit à petit à la pointe de la hispterisation. Tu sais, ce syndrome qui rend les gens maxi cool et relax. Et bien cette liste te permettra de retrouver toute une communauté de gens juste insupportables tout en consommant les différentes habitudes et coutumes de ce mouvement intemporel.

Direction l’Est de Londres

Incontestablement l’épicentre de l’hipsterisation ; Shoreditch est devenu très vite le quartier incontournable pour ceux qui veulent faire leurs connards de hipsters. Ce quartier qui est un véritable nid de personnes se baladant en salopette ne te décevra pas et sera l’endroit parfait si tu veux t’assimiler à ce milieu.

Alors prépare ton jean vintage et ta chemise à carreau de bucheron, car on va t’emmener dans les meilleurs endroits hipster de Londres. 

Ace Hotel Shoreditch

Le Ace Hotel à Shoreditch est un véritable temple pour les hipsters. Le Ace est bien plus qu’un hôtel. C’est à la fois un bar, un café, un restaurant et un concept store. Tout cela réunit dans un magnifique cadre minimaliste et vintage. Tu peux y séjourner une nuit ou plus pour minimum £250. La journée, l’hôtel se transforme en coworking rempli de hipster professionnels. Si tu veux pousser tes envies de hipster au max, tu pourras aller siroter un cocktail à 15 balles sur le Rooftop de l’hôtel pour avoir une vue sur Londres.

Le Ace Hôtel est donc un immanquable si tu as envie de faire ton connard de hipster. Il est même devenu un véritable point de rendez-vous pour les hipsters confirmés. 

Le Dinerama  

C’est l’endroit parfait pour ramener toute sa clique de gros connards de hipsters. Franchement, il n’y a pas mieux si tu veux déguster une bière autour d’un feu tout en écoutant une musique d’un DJ inconnu au bataillon. Proposant plus de 15 stands de Street Food et 4 bars aux thèmes différents, ce lieu est un véritable paradis pour les hipsters d’Instagram. En effet, absolument chaque recoin du Dinerama est Instagrammable, c’est donc parfait pour faire son putain de hipster connecté. Mais attention, car un hipster te dira qu’Instagram est vraiment trop capitaliste et tu pourrais te faire renier de ce mouvement qui ressemble de plus en plus à une saloperie de secte. 

Brick Lane 

Bon nous ne sommes pas allés chercher très loin. Brick Lane est tout simplement la Street des hipsters à Londres et tu vas vite comprendre pourquoi. 

Tout d’abord, cette rue attire le tourisme. C’est donc l’endroit parfait pour aller montrer au grand public ta dernière veste vintage en jean et tes lunettes en bois faites mains par des aveugles. 

Ensuite, Brick Lane est adoré par les hipsters comme toi, car il est très difficile de s’ennuyer dans cette rue. Remplie de bars, de restaurants, de barbiers, d’expositions, de food markets, tout est fait pour que le hipster se sente chez lui. Tu trouveras aussi ton bonheur dans des friperies qui flirtent avec le sommet de la mode vintage.

Une petite adresse pour venir se pavaner et prendre un verre dans Brick Lane ? Le 93 Feet East est un bar ouvert qui pue l’hipsterisation à 3km. Tu peux y manger et boire pour £20 (ce qui n’est pas cher pour un hipster). Le tout dans une ambiance détente avec une petite musique house qui te fera frétiller les oreilles.

The Barbershop of The Bike Shed Bar h

Tu as envie d’une petite coiffure ou bien entretenir tes 3 poils de cul qui te donne l’impression d’avoir une barbe ? 

Le Barbershop of The Bike Shed bar est sans doute le Barber le plus hipsterisé de Shoreditch. Situé à Old Street, ce temple du motard hipster propose donc un stand coiffure mais pas que. Tu y trouves aussi un bar qui propose de très bons cocktails en happy hours. Un restaurant avec une cuisine ouverte. D’ailleurs les hipsters adorent voir les cuisiniers à l’œuvre. Tu peux aussi y aller pour travailler. 

Un magnifique endroit pour les amateurs de motos et c’est un important point de rassemblement de connards de hipsters. 

N’hésite pas à y aller nous te le conseillons ! 

The Old Spitafields Market 

Tu as faim de loup ou bien tu as envie de te promener à travers des stands d’antiquaires pour refaire la déco de ton putain de salon de hipster ? Alors enfile ton bob et tes mocassins soigneusement détériorées et cours au Old Spitafields Market dans l’Est de Londres. Son accès est facile, via Liverpool Street Station, le marché se trouve à 300 mètres environ.

C’est tout simplement le paradis de la bouffe 7j/7. Il est inutile de dire que tu n’y vas pas pour manger une bonne pizza Napolitaine ou un Fish & Ships des familles. Non, si tu as envie d’y aller dans la peau d’un hipster tu devras manger un plat Bio Vegan et sans gluten pour le plus grand plaisir de personne.

Entouré de marchés artisanaux et de marchés aux fleurs, The Old Spitafields Market est l’endroit rêvé pour se balader et bien sûr… Faire son gros connard de hipster. 

Tu pourras en tant que bon hipster, t’arrêter à un stand de disques vinyles et y dépenser toute ton épargne même si tu n’as pas de platine chez toi. Mais au moins, tu pourras dire lors d’un diner hipster que tu as toute la collection des Pink Floyd en vinyle. Et ça c’est hipster de ouf.

Attention tout de même car cet endroit est envahi le midi pendant la pause déjeuner par ceux qui travaillent à la City. Tu sais ces mecs en costards qui ont fait des études. Donc nous te conseillons d’y aller plus vers 15-16h pendant que les professionnels font marcher le pays. 

The Boundary Rooftop 

Même si Londres est garnit de Rooftops et que tous les Rooftops ont une touche hipster, The Boundary Rooftop est surement le plus hipsterisé de tous. Premièrement, il se trouve dans l’Est de Londres à Shoreditch. Ce qui fait de lui un endroit hipster quoi qu’il arrive.

Quoi de mieux que de débattre sur le Brexit sans aucunes connaissances à ce sujet avec un verre de Spritz à la main ? Le Boundary Roodtops est doté de l’une des plus belles vues du quartier. Avec une décoration épurée à la scandinave accompagnée d’oliviers entretenus certainement par des Oompa Loompas, ce rooftop réunit absolument tout pour que tu puisses t’épanouir en tant que connard d’hipster. Or c’est tellement cool, détente, relax, posey, chill que tu t’en fous et t’emmerdes tout le monde.

Hackney City Farm  

La Ferme Urbaine d’Hackney est l’endroit parfait pour un hipster lorsqu’il a envie de se recueillir auprès de la faune et de la flore qui l’entoure. Située à Haggerston dans le quartier londonien de Hackney cette ferme est très vite devenue un endroit incontournable. 

Que cela soit pour une ballade en solo pour réfléchir à ta vie de merde de hipster, pour se promener en famille de hipster ou en couple. C’est un endroit particulièrement apprécié par la communauté hipster et il est très vivant pendant le week end. 

Cette ferme est un peu comme la prunelle des yeux de ses habitants. Elle est finalement la cerise sur le gâteau de la hipsterisation. 

Columbia Road et son marché aux fleurs 

C’est sans doute le marché aux fleurs le plus célèbre de Londres, mais aussi un marché très prisé par les hipsters. En effet, les hipsters ont un côté fleur bleue et n’hésitent pas à partir à la recherche de nouvelles plantes à fumer. Les dernières à la mode sont les fougères mélangées au houblon. 

Tous les dimanches, le quartier aux briques rouges se transforme en un champ citadin dans un festival de senteurs floral et de couleurs. Donc prend ton Penny Board (tu sais le petit skate ultra énervant qui est la honte du bon vieux skateboard). Mets tes lunettes de vue sans correction ou tes lunettes de soleil sans verres et pars à la découverte de ce fameux marché romantique Londonien. 

Columbia Road abrite plus de 60 magasins indépendants. On peut y trouver des petites galeries d’art, des boutiques de cupcakes (sacrément hipster ça), des magasins de vêtements vintages, des jardineries, des boutiques d’antiquités, ainsi que des épiceries fines proposant des produits britanniques et italiens. (Ou plus concrètement des produits destinés aux hipsters). 

Mais il y aussi de nombreux bars, pubs, restaurants et cafés qui sont là pour que tu puisses te ressourcer. 

Cet endroit est vraiment sympa et t’en mettra plein les yeux. 

The Ritzy Cinema & cafe h

Même si les hipsters préfèrent les musées ou autres expositions, cela ne l’empêche pas de se faire des petits plaisirs cinématographiques. 

Si toi aussi comme les connards de hipsters tu aimes voyager dans l’époque, ce cinéma est fait pour toi. Situé dans Brixton qui fait partie des quartiers hipster, ce cinéma est juste légendaire. En effet ce cinéma de quartier qui date de 1911 est encore présent aujourd’hui. Il a d’ailleurs été rénové il y a quelques années pour lui redonner ce visage qui lui allait si bien durant les années folles. 

Alors attention, car le cinéma projette des films actuels Hollywoodiens. Évite à tout prix ces films car tu ne pourras pas faire ton connard de hipster. Donc oublie cette idée qui aurait pu être cool dans une autre vie. 

En revanche ! Le cinéma est connu pour projeter des films indépendants. Tu sais ces films dramatiques sans budget où il ne se passe strictement rien, mais le jeu des acteurs est juste « extraordinaire ». Tu pourras alors jouir d’un ennui de qualité. 

Une très belle touche est ajoutée à ce ciné, il propose un bar avec des concerts en live pour les afters des séances. Tu pourras alors boire un verre de vin chilien sans sulfates accompagné de tes connards de potes hipsters. 

Broadway Market 

Aller pour finir on revient sur Hackney. Avec le Brodway Market le samedi est très animé dans le quartier d’Hackney ! 

C’est d’ailleurs l’une des attractions préférées de la grande famille des hipsters. Ils s’y rendent de façon hebdomadaire. C’est un peu leur messe à eux. Ce marché propose de nombreux stands de tout et n’importe quoi : fruits, légumes, vêtements vintage, lingerie et spécialités culinaires à déguster sur le pouce. Tu pourras remplir ton gros bide d’hipster avec des plats Norvégiens (à base de saumon), mais aussi des plats Allemand et pleins d’autres nationalités. 

Dans ce quartier tu te sentiras comme un poisson dans l’eau. Tu pourras croiser tous les 5 mètres un bon vieux hipster avec sa grosse barbe pleine de puces. 

Broadway Market est devenu peu à peu le Notting Hill des hipsters.

Donc en rentrant drogué jusqu’à la moelle de ta warehouse d’hipsters n’hésites pas à y faire un tour, car ça en vaut le détour ! 

Bon ça suffit pour aujourd’hui. Grâce à ses bons plans tu as de quoi faire pour aller faire ton connard de hipster à Londres. N’hésite pas à nous envoyer tes petits feedbacks des différents sites de hipsters que tu as eu la chance de découvrir. 

L’instant hommage…

Pour tout vous dire, en plus de faire cet article pour vous, French Meetings et son équipe voulait faire cet article pour rendre hommage à notre ami Sergio avec qui nous sommes arrivés à Londres. Il y a quelques années déjà. Ce pauvre Sergio est l’une des nombreuses victimes de l’hipsterisation extrême. 

Il habite aujourd’hui à Hackney. Car c’est pour lui le quartier fruit de la hipsterisation. 

Comme beaucoup, il a commencé par manger de l’avocat en grande quantité. Il s’habillait uniquement avec des vêtements de seconde main. Il côtoyait d’ailleurs la plupart des adresses que nous vous avons partagé. Pour finir il commençait à dénigrer le football à l’instar du Curling. 

À force et avec le temps, l’hipster en lui a pris le dessus et il est devenu aujourd’hui plus que l’ombre de lui-même…

Nous sommes tout de même restés amis, car au fond, c’est un mec bien.

Mais depuis, Sergio ne se nourrit que de graines, il ne se lave que dans le lac de Hyde Park. Il se promène nu dans la rue, parce qu’il pense que c’est hipster… 

Tout ça pour dire que si tu as le moindre doute, si tu as un mauvais pressentiment sur le comportement hipster d’un ami, d’un membre de ta famille ou de ton conjoint. N’hésite pas à nous appeler en urgence. 

Nous nous ferons un plaisir d’interviewer cette personne et d’essayer de comprendre peut-être un peu plus ce mouvement grandissant.

Et comme notre fameux Jonnhy le disait si bien… On a tous quelque chose en nous de hipster. 

A bientôt ! Et n’hésites pas à aller voir nos autres articles sur notre blog sur le site de French Meetings ! 

Pol T

Partagez ce post avec: